Michel Franck: le rêve américain

 

Architecte luxembourgeois installé à New York depuis 35 ans, Michel Franck officie également comme Président de la Luxembourg American Chamber of Commerce. Il nous reçoit au 42ème étage du One New York Plaza. 

 

Pouvez-vous raconter votre itinéraire personnel en quelques mots?

Après mes études d'architecture à Bruxelles, j'ai suivi deux années de spécialisation à la Miami University, dans l'Ohio. Je précise que Miami à l'origine est le nom d'une tribu indienne. Lorsque des habitants d'Ohio ont émigré au sud de la Floride, ils ont appelé leur ville "Miami". J'ai ensuite rejoint New York pour un stage de deux ans - la maîtrise de plusieurs langues a aidé - et en 1983, j'ai créé ma société dans le loft que j'occupais avec mon amie. De fil en aiguille, j'ai travaillé en partenariat avec plusieurs grands bureaux d'architecture avant de rejoindre Spacesmith comme Managing Partner depuis 2007.

 

"Ici, ce que les gens disent exprime ce qu'ils veulent dire"

Michel Franck

 

Comment décririez-vous la vie à New York?

C'est une ville hyper performante. Partout, vous rencontrez de la compétition, des personnes compétentes qui veulent prendre votre business. Il faut protéger son territoire! Cela peut se faire via le prix, le réseau, la qualité, la rapidité et surtout aux travers de relations personnelles avec le client. Mais attention, il ne faut pas envoyer des cadeaux de valeurs qui pourraient passer pour de la corruption. Même la carte de voeux disparaît peu à peu. Il est toujours possible d'inviter des contacts à boire un verre ou à un dîner mais la meilleure approche consiste à livrer un travail très bon pour que vos clients aient confiance et qu'ils vous recommandent à leurs contacts. Je dirais que les gens Etats-Unis sont très honnêtes et directs. La seule difficulté finalement, c'est le ticket d'entrée qui est très élevé.

 

Comment est organisée la Luxembourg American Chamber of Commerce?

Nous avons environ 100 membres, dont de nombreux américains. Notre rôle consiste à tisser des liens économiques entre le Luxembourg et les Etats-Unis. Nous nous rencontrons une fois par mois et organisons divers événements pendant l'année en partenariat avec d'autres chambres ou avec le gouvernement luxembourgeois. Tous les deux ans, un "award dinner" permet de récompenser une société américaine active au Luxembourg, en présence du Ministre de l'économie et du Prince Héritier. Je pense qu'il y a encore beaucoup d'opportunités à saisir ici pour des sociétés luxembourgeoises actives dans l'IT par exemple. Avec un bon produit, vous trouvez ici le financement, les employés qualifiés et un marché à très fort potentiel. Ici, "What they say is what they mean": l'esprit "cow boy" existe toujours et c'est ce qui rend les Etats-Unis uniques. Quant à New York, sa longue histoire de port en fait une terre d'accueil multiculturelle, comme le Luxembourg.

 

Things to do in NYC:

 

- nouveau Whitney

- MET- BREUER (ancien Whitney transformé)

   (Marcel Breuer = archi du Whitney).

- Bar dans Brooklyn: Brooklyn Winery. Font leur propre vin.

- Restaurant : Aquavit (J'étais l'architecte)

- Un des plus anciens bar: EAR inn sur Springsfield.

 

www.myofficialstory.com/michelfranck

 

 

© 360Crossmedia

Screen Shot 2019-11-06 at 12.45.35.png