Arkus Financial Services : 

LE SPÉCIALISTE DU RISQUE

LES NOUVELLES RÉGLEMENTATIONS CHERCHENT

À RÉDUIRE LES RISQUES DES INVESTISSEURS.

ARKUS S’EST SPÉCIALISÉ DANS L’ANALYSE DE CES

RISQUES ET LEUR PRÉVENTION DEPUIS 13 ANS.

UNE INTERVIEW DE CHRISTOPHE PESSAULT,

CEO DE LA SOCIÉTÉ.

POUVEZ-VOUS PRÉSENTER ARKUS EN QUELQUES MOTS ?

Basée au Grand-Duché, Arkus rayonne sur 3 juridictions : le

Luxembourg, l’Irlande et le Royaume-Uni. Notre société est spécialisée dans la mise en place de solutions de gestion des risques au sens large. Nos activités s’organisent autour de deux pôles : la mesure du risque d’un côté et l’analyse de l’autre, qui intègre des missions de conseil et la fonction

permanente de risque. Notre équipe d’experts produit 450 rapports par jour et assure également des missions de conseil et de fonctions permanentes de gestion des risques.

Si nous devions résumer ce que nous sommes, je dirai que nous sommes le fruit de notre capacité en risque 

management et de ce que nos clients nous ont appris.

Depuis la création de l’entreprise en 2003, notre conviction repose sur le fait, que pour qu’une réglementation soit réussie, elle doit s’inspirer des best practices, et non l’inverse. C’est la condition de mise en place de solutions

pragmatiques. Ceci doit également s’accompagner d’un processus de gouvernance sur toute la chaîne de valeur

permettant ainsi la création de cercles vertueux. À

noter que la solidité d’une chaîne se mesure à son

maillon le plus faible.

QUELLE IMPORTANCE A PRIS LE RISQUE DANS LA FINANCE AUJOURD’HUI ?

Sous l’effet des récentes crises, le risque prend une

importance considérable au sein de la finance. Pourtant, cette notion n’est pas nouvelle et remonte à plus d’un siècle via l’assurance des biens de personnes. Dans une

société obsédée par la gestion de ses risques (alimentée par des crises fortes), on projette sur le risque manager des attentes souvent disproportionnées. Ce dernier n’établit pas de prédictions mais agit plutôt comme bonne conscience, permettant aux gestionnaires de

prendre des décisions avisées sur base d’informations souvent imparfaites. Il faut garder à l’esprit qu’une bonne

gouvernance permet de prévenir les risques plutôt que de chercher à se protéger contre ses conséquences.

« Le risque manager n’établit pas de prédictions mais

agit comme bonne conscience. »

Christophe Pessault, CEO, Arkus Financial Services

COMMENT IMAGINEZ-VOUS L’ÉVOLUTION DU LUXEMBOURG EN GÉNÉRAL ET DE VOTRE SOCIÉTÉ EN

PARTICULIER DANS LES PROCHAINES ANNÉES ?

Un des avantages du Luxembourg est sa capacité à s’adapter aux changements d’environnement. En effet, le pays est reconnu pour son expertise pragmatique sur le marché financier. Les entreprises peuvent rapidement déployer des solutions créatives tout en s’appuyant sur la

sécurité d’un régulateur réactif et exigeant. Enfin, le Luxembourg fait partie des pionniers dans la transposition efficace de réglementations, notamment dans la 

formalisation de gestion des risques. Le pays a tout pour réussir aussi longtemps que ces atouts restent en vigueur.

Concernant Arkus, nous souhaitons continuer notre ascension sur la place du Luxembourg, mais également renforcer nos activités à Londres et Dublin où le Brexit

semble offrir diverses opportunités. En parallèle, nous prévoyons le lancement d’un nouveau produit centré sur le

risque opérationnel nous permettant ainsi de toucher une plus large cible.

© 360Crossmedia

Screen Shot 2019-11-06 at 12.45.35.png